You are currently viewing Pic de croissance de bébé : qu’est-ce que c’est, quoi faire et comment se préparer ?

Pic de croissance de bébé : qu’est-ce que c’est, quoi faire et comment se préparer ?

La croissance chez les nouveau-nés est absolument impressionnante. Il suffit d’être un peu attentif pour remarquer qu’ils changent au jour le jour. Un bébé peut grandir de plusieurs centimètres au cours d’un mois, ce qui impacte simultanément son poids corporel. Pendant les 24 premiers mois après la naissance, cette croissance suit un rythme hallucinant. Cette évolution de l’enfant en matière de taille ou de poids est souvent confondue à tort avec les pics de croissance chez le bébé. Voici ce qu’il faut retenir de cette expression. 

Les pics de croissance : qu’est-ce que c’est ? 

Les pics de croissance sont des périodes qui précèdent l’acquisition de nouvelles connaissances chez l’enfant. Il peut s’agir des apprentissages comme le sourire, la position assise, la position de rampe et la posture debout. Cette phase transitoire peut créer des changements chez le bébé. Elle demande plus d’énergie et de volonté. Pendant ces périodes de l’enfance, la maman peut constater que son bébé a un app

étit plus développé. Il dort beaucoup plus et réclame souvent la présence de ses parents. 

Comment se manifestent les pics de croissance ? 

Pour reconnaître les pics de croissance chez un bébé, vous devez avant tout savoir qu’il s’agit d’un exercice assez subtil. Puisque l’interprétation des symptômes chez les enfants n’est pas toujours facile. De plus, les pics de croissance peuvent se manifester de différentes manières chez les bébés. Certains peuvent employer plus de force que d’autres. Voici les signes avant-coureurs qui ne trompent pas. 

Le bébé demande plus à manger 

Le premier signe qui indique un pic de croissance est lié à l’alimentation. En effet, pendant une poussée de croissance, le bébé a tendance à réclamer plus de nourriture. S’il est nourri au sein par sa maman, il demandera à téter tout le temps. De même, il n’acceptera pas d’être éloigné de son biberon pendant une minute. Que ce soit le jour où la nuit, il ne demande qu’à être nourri. Le développement du rythme de l’allaitement peut créer un véritable changement dans le quotidien de la maman comme celui du bébé. Ceci étant, prendre soin de votre enfant ou répondre à ses besoins peut devenir une corvée. 

Le bébé réclame la présence de sa mère 

Le besoin de contact est un signe purement affectif chez le bébé. Votre enfant ne veut que dormir dans vos bras et commence à pleurer si vous vous éloignez de lui. Il n’y a pas de quoi s’alarmer en réalité. 

Cependant, cette marque d’affection tout à fait instinctive peut être interprétée comme un symptôme lorsqu’elle est devenue plus prononcée chez l’enfant. Dans ce cas, il est probable qu’il s’agisse d’un pic de croissance. N’oubliez pas que cette phase peut provoquer la mauvaise humeur. C’est notamment pourquoi les bébés qui traversent cette période sont plus enclins aux pleurs. Néanmoins, ce changement émotionnel peut toutefois être causé par d’autres facteurs. Il s’agit de simples coliques par exemple. Assurez-vous donc d’avoir écarté ces différentes possibilités afin de mieux vous fixer. 

Le bébé a du mal à dormir 

L’une des situations les plus chaotiques que redoutent les nouvelles mamans est la nuit blanche. Au pire des cas, si ces nuits blanches commencent à se succéder, vous pouvez dire adieu à votre confort. Non seulement le bébé pleure toute la nuit, il empêche également de profiter de quelques heures de sommeil. Si le problème persiste, votre santé et celle de votre bout de chou peuvent en être affectées. Comme pour les signes précédemment cités, cette absence de sommeil peut être causée par un autre type d’inconfort. Pour savoir s’il ne s’agit pas d’un fait passager, vous pouvez vérifier si les troubles du sommeil sont accompagnés d’une alimentation abusive et des pleurs incessants. 

À quel moment subviennent les pics de croissance ? 

Les poussées de croyances ont généralement lieu selon un rythme précis et à des dates spécifiques. Même si celles-ci peuvent parfois varier chez certains bébés, le niveau de constance n’est pas moins important ici. À cet effet, il faut retenir que les pics de croissance interviennent selon la périodicité suivante. 

  • Une semaine à 10 jours après la naissance : le tout premier pic.
  • À partir de là troisième semaine : le deuxième pic.
  • Pendant la sixième semaine : le troisième pic.
  • Après 3 mois de croissance : quatrième pic.

En outre, il existe également d’autres périodes pendant lesquelles les signes des pics de croissance sont globalement plus prononcés. Il s’agit notamment de la période allant du 6e au 9e mois suivant la naissance du bébé.

Par ailleurs, les pics de croissance peuvent également intervenir pendant certains apprentissages importants dans le processus de développement chez l’enfant. Il s’agit par exemple de la saisie et de la manipulation de certains objets de son environnement et l’interaction à travers le sourire. La période des premiers pas de marche est également caractérisée par ces pics. Cependant, toutes les poussées de naissance ne sont pas forcément perceptibles. Il existe des enfants qui présentent des signes très discrets. Aussi, devez-vous savoir que les pics ne sont pas toujours accompagnés d’une prise de poids ou d’un développement au niveau de la taille du bébé. 

Comment préparer et affronter les pics de croissance ? 

Les pics de croissance sont des situations qui déstabilisent la plupart des mamans. En particulier, lorsqu’il s’agit de leur premier bébé, l’inquiétude est encore plus irrésistible. Le meilleur moyen de se préparer pour affronter ces périodes est d’en connaître les dates (comme présenté plus haut dans cet article). Vous pourrez ainsi garder un état d’esprit assez solide pour passer le cap. Voici quelques astuces que vous pouvez envisager.

  • Alterner les deux seins. Lorsque vous sollicitez les deux seins, cela peut booster la production de lait maternel afin de vous permettre de subvenir aux besoins nutritionnels de votre bébé.
  • Utilisez le biberon pour nourrir le bébé. Cette astuce vous permettra de ne pas épuiser vos seins.
  • Reposez-vous suffisamment. Lorsqu’on traverse une période de pic de croissance, le sommeil devient un luxe très rare. N’empêche que vous devez dormir afin de récupérer l’énergie dépensée nuit et jour. Faites donc des micros siestes. Vous pouvez également profiter des brefs moments de sommeil du bébé pour dormir aussi au lieu de continuer à le surveiller.
  • Essayez de ne pas vous éloigner de l’enfant. Même si vous voulez vous reposer, il est préférable de vous allonger à côté de votre bout de chou.

En quelques mots, voilà l’essentiel à retenir en ce qui concerne le « pic de croissance de bébé ». 

Bouge Ton Kid

Bouge Ton Kid, le site préféré de toute la famille.

Laisser un commentaire